• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Vignette Cahier N°89 Art2-ct89 (2016). © Inra, O. Benguettat-Magliano, M.-P. Esposito

Publication "Le dénombrement bactérien in vivo : une méthode de quantification de bactéries dans l’intestin de drosophile".

Olivia Benguettat-Magliano et Marie-Paule Esposito, de l'unité mixte de recherche Institut Sophia Agrobiotech, présentent dans le cahier des techniques de l'Inra n°89, une méthode fondée sur des techniques de microbiologie de dénombrement de bactéries dans l’intestin des drosophiles.

Mis à jour le 08/02/2017
Publié le 06/02/2017

Dans le cahier des techniques Inra, n°89, Olivia Benguettat-Magliano et Marie-Paule Esposito, de l'unité mixte de recherche Institut Sophia Agrobiotech, détaillent une méthode de comptage de bactéries de l'intestin de drosophile, qu'elles ont mise au point, dans le cadre de leurs travaux d'étude de la réponse physiologique in vivo de l’intestin de drosophile à l’ingestion d’une bactérie Bacillus thuringiensis.


Ce protocole est nécessaire pour dénombrer les bactéries dans l’intestin et est fondé sur des techniques de microbiologie. Des techniques de microbiologie ainsi que des techniques d’intoxication et de dissection des drosophiles ont été également mises au point.


"Pour étudier la réponse physiologique in vivo de l’intestin de drosophile à l’ingestion d’une bactérie, nous avons besoin de dénombrer les bactéries dans l’intestin qu’elles soient exogènes ou commensales. Pour cela, nous avons mis au point une méthode fondée sur des techniques de microbiologie ainsi que des techniques d’intoxication et de dissection des drosophiles. Fiable et reproductible, cette méthode a été appliquée à différentes bactéries et transposée à d’autres tissus ou insectes avec succès."


Lire l’intégralité de l'article : Cahier N°89 Art2-ct89